Devenir Juge de dressage

Pour devenir Juge de dressage, il faut avant tout être cavalier… et s'intéresser à la discipline !

Ensuite il faut se former, puis être évalué avant d'être nommé.

Pour connaître les derniers textes réglementaires. 

Préalables

Avant tout, il faut être titulaire d'une licence pratiquant de l'année en cours, du Galop 7 (pour être juge Club), et avoir été compétiteur pour être "Candidat National" et plus.

À partir du niveau "Candidat National", pour monter en grade, il faut avoir jugé un certain nombre d'épreuves pendant au moins deux ans dans le niveau actuel.

 

Formation

Pour les juges de niveau "Candidat National" et au dessus, la formation est à la fois théorique et pratique.

  1. La formation théorique en salle : celle-ci est assurée par les CRE pour les juges de niveau "Candidat National" et "National" et par la FFE Nationale pour les Juges de niveau "Candidat national Élite" et "National Élite".
  2. La formation pratique "en cabane" : il s'agit d'aller en cabane avec un juge, de le regarder et l'écouter juger et de lui poser toutes les questions souhaitées. Il faut en faire 4, mais nous vous recommandons d'en faire le plus possible.

Pour être juge "Club", dans les textes, aucune formation n'est obligatoire. Il suffit d'avoir le galop 7. Cependant, sans formation, le juge "Club" se trouve souvent démuni.

Évaluation

L'évaluation est aussi théorique et pratique

  • Un questionnaire de type QCM - À partir de mars 2022, le questionnaire se fera en ligne sur "Campus" le nouvel espace de formation en ligne crée par la FFE. Pour cela :
    • Connectez-vous sur "Campus"
    • Identifiez-vous (en haut à droite de l'écran) avec votre numéro de licence FFE et votre mot de passe;
    • Faites défiler la page jusqu'en bas et cliquez sur le bloc "Officiels de compétition", puis "Juges de dressage" puis "Tests de connaissances".
    • Sélectionnez le niveau désiré et c'est parti ! Vous avez 20 minutes pour répondre à 50 questions. Pour valider le test, il faut avoir au moins 80% de bonnes réponses. En cas d'échec, vous pourrez refaire un nouveau test au bout de 15 jours.
    • Une fois le test réussi, vous pouvez télécharger l'attestation.
  • Deux ou trois tests de jugement selon le niveau : autour d'un rectangle de dressage, vous jugez dans les conditions normales d'un concours, avec un(e) secrétaire non juge, à la même lettre que votre juge de référence qui assure la correction de votre test. Votre note finale est composée :
    • d'une note analytique (coefficient 4) qui compare figure par figure la note que vous avez mise à la note qu'a mise le juge référent. Tout écart ≥1,5 vous retire des points, et plus l'écart est important, plus cela vous retire des points ;
    • d'une note de classement (coefficient 3) qui compare votre classement à celui de votre référent ;
    • d'une note de commentaires (Coefficient 2) qui évalue la pertinence, la qualité technique et la quantité de vos commentaires ainsi que leur cohérence avec les notes que vous avez mises ;
    • d'une note d'amplitude (Coefficient 1). qui compare l'écart de points entre le premier et le dernier du classement

Nomination

Une fois toutes la formation et les évaluations faites, vous constituez votre dossier avec toutes les pièces justificatives que vous adressez selon le niveau à votre CRE ou à la FFE qui officialiseront votre nomination.